Improvisation Musicale autour de Happy Birthday (1)

Bonjour chez vous…

Puisque je suis encore dans les temps, je vous souhaite une excellente année 2018, pleine de joie, de bonheur et de musique…

Dans le cadre de l’improvisation musicale, le choix d’un morceau est toujours délicat pour débuter.

Pour commencer l’année, j’ai choisi une chanson populaire connue, que vous avez sans doute déjà interprété avec votre instrument. Il s’agit à l’origine d’une chanson enfantine, donc facile à chanter, avec des intervalles simples et dans une tonalité majeure (couleur joyeuse et triomphante, comme nous l’avons déjà vu).
Traditionnellement cette chanson est exécutée en public, à l’intention d’un destinataire dont on célèbre le jour de la naissance. On la chante une fois, avec vigueur et enthousiasme.
Rarement plus, car l’impatience est grande de dévorer la superbe pâtisserie qui clôt la prestation vocale collective, et une trop longue attente risquerait de réduire cette dernière en une infâme mixture dégoulinante au goût amer de cire.
Donc si vous parvenez à mettre de côté votre propre impatience à savourer le splendide gâteau trônant fièrement sur la table, il s’agit de prolonger la fête et le plaisir des convives, en créant de façon spontanée, une composition mélodique et rythmique autour de Happy Birthday.

La chanson est constituée de huit mesures.
Vous trouverez ci-dessous la partition à télécharger avec la mélodie, les accords correspondants ainsi que les degrés par rapport à la tonalité de base (do majeur).

Grille Happy Birthday
On utilise le terme de « grille » lorsqu’on parle d’une suite d’accords.

 

Je vous propose une petite « progression » pour exploiter au mieux cette grille.

L’utilisation des triades sera largement privilégiée dans l’étude de la grille, ceci pour renforcer vos connaissances sur le sujet et mettre en application concrète la musicalité que l’on peut développer à partir de ce matériau de base. Je vous renvoie à mes articles précédents au sujet des triades dont il vous faudra connaître la théorie de base.
Pour rappel : La pratique des triades (2)

Dans un premier temps, nous aborderons l’utilisation des chromatismes comme moyen d’élargir notre « stock » de notes autour des triades.
Dans un second temps nous verrons comment faire un mix entre chromatismes et triades de manière créative, musicale et surtout rythmique.
Dans un troisième temps, nous reviendrons sur le concept de « triade plus une note » développé de manière magistrale par le célèbre musicien-enseignant-pédagogue Jerry Bergonzi.

Avant toute chose, pratiquez cette chanson avec une série d’objectifs simples et quantifiables.

Mettez vous en contexte : il s’agit d’une chanson de fête que vous jouerez devant un public connu, bienveillant et donc forcément conquis d’avance. On n’attend pas de vous une performance extraordinaire, souvenez vous que ce n’est pas vous que l’on célèbre, mais celui dont c’est l’anniversaire. J’insiste sur ce point pour éviter toute mise sous pression inutile et nuisible à votre « prestation ».

Pour apprendre à improviser, il faut improviser… Ceci est une évidence, mais entre improviser seul dans sa chambre, et improviser autour de Happy Birthday dans le cadre d’une fête familiale, ou dans un cercle de d’amis proches, ce n’est pas tout à fait la même chose.
Prendre le « risque » de se jeter ainsi à l’eau sans filet, c’est la base même de l’improvisation musicale, et c’est ce qui rend cette activité si passionnante.

Premier objectif : Connaître la mélodie de mémoire.

Passez y le temps nécessaire pour atteindre « la perfection » (ou s’en approcher fortement). Votre rôle d’improvisateur consiste à  apporter votre feeling à la mélodie, y mettre du swing, du rythme, de l’intensité, de l’émotion etc…
C’est à dire exprimer votre interprétation personnelle. Or, on ne déforme bien que ce que l’on connait parfaitement…

Deuxième objectif : Apprendre la grille.

Cette étape est indispensable pour sortir du thème et commencer à tourner autour. Connaître la grille, c’est connaître tous les accords du morceau dans leur ordre d’apparition.
Dans Happy Birthday, nous avons affaire à trois accords tonals (C – F – G) dans la tonalité de C.
Rappel : Les accords tonals sont situés sur les degrés I IV et V d’une gamme, ils sont tous les trois majeurs.
Attention à la mesure 7 qui contient deux accords (c’est souvent le cas dans les grilles de jazz).
Il faudra traiter ce passage en faisant bien entendre le changement rapide d’accord. Identifier la note commune, (sol) peut être un bon début.

Pour se familiariser avec la grille et commencer à l’entendre indépendamment du thème, la première approche consiste à jouer les toniques de chaque accord en ronde. Attention à la mesure 7 qui sera jouée sur un rythme de blanches.

La seconde approche consiste à ajouter la quinte à la tonique sur un rythme de blanches.
Au niveau du processus mental, on pense 1-5 sur chaque accord.
Par exemple, sur le premier accord (C), on joue les notes do et sol (respectivement tonique et quinte de l’accord).
Attention à la mesure 7 qui sera jouée en noires.

Cette première étape doit vous rendre « incollable » sur la connaissance de la grille, il s’agit du squelette de la chanson sur lequel vous allez greffer votre « composition » mélodique et rythmique en temps réel.

 

Dans les démonstrations que je vous propose, vous trouverez :

  • La mélodie telle qu’elle est écrite sur la partition, à l’unisson avec une voix de saxophone alto.
  • Une version avec les toniques de chaque accord (Episode 1).
  • Une version avec les toniques + quintes (Episode 2).

Happy Birthday – épisode 1

Happy Birthday – épisode 2

Voilà donc un petit plan de travail simple autour de cette mélodie connue qui j’espère, vous amusera et vous poussera à explorer le monde complexe et captivant de l’Improvisation Musicale.
La suite au prochain épisode…

Enjoy & Practice…

Partager cet article :

Laisser un commentaire via facebook :