Au coeur de la création musicale

Bonjour chez vous…

Tout le monde peut improviser, c’est une certitude, en revanche il existe une foule de musiciens persuadés de ne pas pouvoir improviser.

Il s’agit avant tout d’une attitude mentale positive.

Prétendre vouloir enseigner l’improvisation musicale est à la base un paradoxe.

Comme pour la peinture, le dessin, la sculpture et les arts en général, il s’agit de domaines en constante évolution.

Vouloir enseigner les arts reviendrait à figer, normaliser des domaines où par définition tous les interdits sont permis.

Lorsque vous prenez votre premier cours de piano, on vous apprend à être assis bien droit sur votre tabouret avec une posture parfaite.

Lorsque des années plus tard, vous voyez tel ou tel artiste sur scène jouant en sautant dans tous les sens, à l’envers allongé sur son piano, vous criez au génie mais vous pourriez vous posez la question, pourquoi est-ce qu’on ne m’a pas appris à jouer le piano de cette manière …

Au-delà de cet exemple extrême, le débat est lancé :

Doit-on simplement donner une technique instrumentale ?

Doit-on transmettre des idées ?

Doit-on former des interprètes de musique classique, jazz, rock, reggae, blues ?

Doit-on former une personnalité ?

Nul doute qu’il y a un mélange de tout ça, mais le plus important est avant tout de  prendre conscience que l’on peut avoir une influence personnelle sur la musique, que l’on peut être créatif et inventif, en prenant un réel plaisir avec son instrument.

Etymologiquement, le mot improviser signifie « faire quelque chose qui n’est pas préparé, pas prévu », on l’envisage simplement au moment où on le fait.

On parle aussi de composition instantanée pour résumer mon propos.

Cela demande un contrôle parfait du moment, de l’environnement sonore, être capable d’anticiper…

Tout se passe en temps réel, pas de retour en arrière possible en raison de l’implacable machine qu’est le déroulement du temps, à l’image de certains peintres qui « se contentent » de jeter leur peinture sur la toile au gré de leur humeur ou de leurs désirs.

L’improvisation musicale apporte une motivation permanente face à son instrument et ce quel que soit son niveau d’étude et de pratique. C’est la première idée forte de l’improvisation.

Elle fournit un appétit gargantuesque constant dans la pratique de son instrument, appétit qui évite le découragement et le renoncement.

Par la suite elle permet d’aborder la théorie harmonique avec une profonde lucidité et une meilleure compréhension des objectifs à atteindre pour progresser.

C’est une attitude mentale positive et autocritique qu’il faut développer, tout comme certains savants fascinés par ce qu’ils découvrent, ils ont pleine conscience de ce qu’ils ont encore à découvrir et de ce qu’ils ne savent toujours pas. La plupart de ces savants sont ainsi d’une simplicité et d’une humilité confondante.

 

Quelle influence personnelle puis-je avoir sur la musique ?

Comment être créatif et inventif ? Que puis-je apporter ?

L’improvisation fournit des réponses à ces questions presque existentielles.

 

Enjoy & Practice …

Partager cet article :

Laisser un commentaire via facebook :

Laisser un commentaire ?

You must be logged in to post a comment.